Comment nos poupées sont- elles fabriquées?

 

Le processus de fabrication des poupées Waldorf et apparentées est complexe et prend beaucoup de temps. Sculpter un visage, fixer des cheveux, broder des yeux sont des étapes qui nécessitent calme et concentration. On peut presque dire que la fabrication de poupées est une activité méditative qui s’effectue dans un état d’esprit particulier. Il faut prendre son temps et n’être pas dérangé. Ce n’est pas non plus un processus qu’on peut rationaliser. Il n’est pas possible, par exemple (pour moi en tout cas!) de travailler sur plusieurs poupées simultanément (par exemple, pour gagner du temps, faire un jour une pile de bras, le lendemain des jambes etc.). Chaque poupée est unique et ses particularités, son « identité », si l’on peut dire, se révèlent au fur et à mesure. Son image devient de plus en plus claire et, au fil des jours, son nom, ses vêtements, apparaissent comme spontanément.

 

 

Petites poupées

 

 

Toutes différentes, nos poupées suivent cependant un processus de fabrication toujours identique:

 

  1. Rouler et feutrer le crâne (= une boule de laine): il faut obtenir une forme ronde, à la fois moelleuse et ferme. Celui nécessite de une à deux heures de travail pour atteindre la consistance nécessaire selon la taille de la tête.

 

2. Former la tête: ça n’est pas l’étape la plus longue, mais par contre elle est douloureuse pour les doigts!

 

 

 

3.  Sculpter le visage: il existe deux techniques, qui peuvent être combinées ou non.

  • la sculpture au fil consiste à nouer ou coudre de la ficelle de coton solide à divers endroits de la tête pour former les traits du visage
  • le sculpture à l’aiguille consiste à ragouter de la laine tout autour du crâne pour modeler le visage dans tous ses détails. C’est beaucoup plus lent que la sculpture au fil, mais cela permet un réalisme beaucoup plus important.

Selon qu’on sculpte au fil ou à l’aiguille, cette étape prend de une heure (les têtes rondes les plus basiques) jusqu’à des dizaines d’heures (les visage les plus élaborés)

 

4 . Dessiner et couper la « peau » sur du jersey couleur chair: cette étape peut prendre beaucoup de temps dans la mesure où lion a toujours envie de modifier ne serait-ce que légèrement le patron de base pour s’approcher de l’idée qu’on se fait de cette poupée précise. Certaines modifications sont modestes (grosseur des pieds, forme des mains), mais certains jours on redessine entièrement le patron. Cette étape dure de 30 minutes à deux heures.

 

 

 

5. Coudre le corps et les membres: cette étape nécessite de la précision. Elle peut se faire à la machine à coudre réglée sur un point très court et élastique. On coud toujours chaque couture en double pour garantir la solidité du jouet. Cette étape prend trente minutes à une heure selon la taille et la précision du patron.

 

 

6. Coudre la « peau » du visage sur la tête: il faut étirer le jersey de façon à ce qu’aucun pli ne subsiste, le fixer dans sa position finale par des épingles puis le coudre à la main deux fois pour plus de solidité. C’est, avec la sculpture à l’aiguille ou au fil, une étape souvent très délicate et, surtout, douloureuse pour les mains. Elle prend environ une heure.

 

 

7. Broder les yeux et la bouche: c’est une la partie la plus gratifiante, mais aussi la plus dangereuse. Il faut du temps pour déterminer la position exacte des yeux. Un millimètre d’écart d’un côté ou de l’autre peut changer toute l’expression du visage. Une fois leur emplacement connu, il faut exactement déterminer leur forme et leur couleur. Ronds et noirs, il donneront un résultat très stylisé, mais on peut également opter pour des formes plus réalistes et des jeux de couleurs. Certains artistes font de véritables peintures à l’aiguille qui donnent des résultats plus vrais que nature. Pour des yeux simples, cette étape prend environ une heure.

 

 

 

8. Rembourrer les bras et les jambes: il faut veiller à tasser correctement la laine et à la répartir de façon régulière. Il faut une à deux heures pour les bras et les jambes. Certains artistes sculptent les membres dans de la laine, ce qui est très chronophage. Cela se fait surtout pour les poupées d’art.

 

 

9. Modeler le corps: c’est un travail qui se fait à l’aiguille, et qui peut être assez rapide dans le cas d’une poupée dont le tronc est simple et régulier, ou s’avérer très long si l’on sculpte un corps réaliste. Il faut compter de une à quatre heures selon le degré de précision recherché.

 

 

 

10. Fixer la « peau » en tissu au corps en laine et attacher les membres: à nouveau, tout est cousu deux fois (trois pour les bras et les jambes qui doivent être solides). Cette étape prend une heure ou deux selon la taille de la poupée.

 

11. Fabriquer les cheveux: ils sont en général crochetés en forme de bonnet avant d’être cousus au crâne. Cette étape prend environ deux heures, un peu plus si la poupée est grande.

 

 

12. Coudre les cheveux au crâne: ceci prend de une demi heure à une heure selon la taille de la poupée. Là encore, on coud chaque couture en double pour plus de solidité.

 

 

 

13. Fixer des cheveux longs: c’est une étape très longue est fastidieuse. Ils se cousent cheveu à cheveu s’ils sont en laine, mèche à mèche s’ils sont en poils de mouton. Cela prend de deux-trois à quatre-cinq heures selon la taille de la poupée.

 

 

14. Coudre les petits vêtements: c’est mon étape préférée! il s’agit de déterminer les formes et les couleurs qui iront le mieux à la poupée. On sort des tissus, des laines, on compare, on empile, on dessine des patrons, on les modifie, on se précipite dans les boutiques pour trouver LE bouton ou LE ruban qui manquent… Cette étape peut prendre aussi longtemps qu’on le voudra, selon qu’on se décide pour une tenue assez simple dont on a déjà testé et approuvé les modèles, ou selon qu’on fasse une garde robe au complet avec des nouveaux patrons qu’on invente au fur et à mesure.

 

 

 

 

Ce qui est certain, vous l’aurez compris, c’est que fabriquer des poupées n’est pas une affaire « rentable  » au sens économique du terme. Les prix de vente ne reflètent absolument pas le temps passé. Dans mon cas, c’est avant tout une passion. La vente me permet tout simplement de … rentrer dans mes frais pour continuer à acheter des matières premières et à fabriquer de nouvelles poupées!

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Étiqueté , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *