L’entretien et la réparation

Contrairement aux jouets en plastique qui s’altèrent avec le temps, et qui, lorsqu’ils se cassent, sont bons à jeter, nos poupées sont faites pour durer vraiment longtemps. Lorsqu’elles sont sales, vous pouvez les laver, et si elles sont abîmées, elles sont réparables.

 

 

Comment laver nos poupées?

 

A moins de ne pas jouer avec, votre poupée se salira, c’est inévitable. Les matériaux dont elle est faite sont stables et ne déteignent pas. Le risque principal concerne les cheveux dont la structure peut changer s’ils sont soumis à des changements de température ou des manipulations brusques (comme un pull en laine qui se feutrerait). Il importe donc de laver la poupée délicatement. On peut la tremper dans une eau à température ambiante additionnée de savon de Marseille durant quelques heures, pour dissoudre un peu les saletés. Le lavage à proprement parler se fait en massant doucement la surface de la peau avec les doigts. n’utilisez surtout pas de brosse ou d’éponge pour ne pas faire pelucher ou distendre la peau. Attention à ne pas coiffer les cheveux tant qu’ils sont mouillés. Le rinçage se fait par bains successifs dans l’eau claire. Le séchage est long et doit s’effectuer à l’air libre, bien à plat . Ne suspendez pas la poupée qui pourrait s’étirer sous son propre poids.

 

Quid du « rose aux joues »?

 

Les joues de nos poupées sont rosies au crayon à la cire d’abeille de marque Stockmar.

Avec le temps et/ ou les lavages, les couleurs des joues de vos poupées auront tendance à s’estomper. Pour les rosir à nouveau, on se procure un crayon de cire de la couleur souhaitée (ils sont vendus au détail dans certains magasins bio et en papeterie) ainsi qu’une chute de tissu jersey. On colorie en couche épaisse une zone de quelques centimètres carrés de jersey et on enroule au bout de l’index cette partie colorée. Ensuite, on tapote doucement les zones à colorer. Mieux vaut procéder par couches successives, il est plus facile d’en rajouter que d’en enlever. Attention également à ne pas frotter trop pour ne pas faire pelucher la surface des joues de votre poupée.

 

Et les cheveux?

Les cheveux de nos poupées sont en laine et leurs propriétés se maintiennent dans le temps. Il arrive cependant que certains enfants les coiffent énormément et finissent par les abîmer, surtout s’ils sont longs. Les cheveux souvent coiffés auront tendance à feutrer, à perdre du volume, ou à s’emmêler. Il est parfaitement possible de retirer une chevelure endommagée et de la remplacer par une nouvelle. N’hésitez pas à nous consulter pour réaliser cette opération.

 

Une tache indélébile, une déchirure?

 

Si la surface déchirée ou salie est de taille modeste, on applique un petit morceau tissu identique sur la peau de la poupée, et la réparation est presque invisible.

 

 

 

Encore plus grave?

Les tissus utilisés pour fabriquer nos poupées sont très solides, mais il peut arriver que des taches ou des déchirures, ou même une usure plus générale lorsque la poupée est le « doudou » principal de l’enfant rendent un rafistolage rapide insuffisant. Dans ce cas, une chirurgie pointue est possible, qu’il s’agisse de remplacer des membres, de rembourrer à nouveau, ou même de « refaire » à l’identique la poupée en gardant sa structure de base mais en changeant sa peau, les broderies de son visage et ses cheveux.

 

 

En offrant une poupée en laine et coton, vous investissez dans un objet lavable et réparable, conçu pour durer aussi longtemps que vous le voudrez.

 

Étiqueté , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *